« Au commencement était la parole… » Le livre de la Genèse

« Au commencement était la parole… » Le livre de la Genèse
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le thème choisi dans le cadre « Les ateliers du mardi » de la semaine prochaine est « Interprétations et suppositions, deux pièges à éviter !

Pourquoi faire attention à votre parole ?

Parce que les mots que vous utilisez sont le reflet de vos valeurs, de vos croyances, par conséquent de qui vous êtes.
Parce que le pouvoir du langage, des mots entendus ou prononcés, est en partie dû au fait, que le langage est absolu alors que l’expérience est relative et subjective.
Parce que, quelle que soit votre façon de parler, votre intention se manifeste par la parole.
Parce qu’elle représente votre capacité à transmettre, à exprimer, à communiquer, à partager… et donc à créer les événements de votre vie.

Votre parole peut créer les rêves, les plus beaux, les plus fous, ou tout détruire ; elle peut vous libérer ou vous asservir ; un seul mot peut boulverser une vie.

En observant la puissance, l’impotance, de la parole, nous devons comprendre qu’elle sort de notre bouche et qu’il noous incombe d’en être maître. C’est pourquoi, il est important d’avoir conscience des mots que l’on utilise, des mots que l’on prononce et surtout de l’intention que l’on met sur ces mots.
Au cours de notre éducation, nos parents, nos frères et sœurs, notre entourage, ont émis des opinions, fait des réflexions sur notre façon d’être, de faire ou de ne pas faire…sans même réfléchir à l’impacte quelles pouvaient avoir sur nous. Nous les avons intégré et avons vécu avec ce qu’elles véhiculaient de positif ou de négatif, sur notre identité, notre personnalité, nos qualités, nos défauts, nos prédispositions, nos ressemblances, nos points forts nos points faibles, etc.
Ces mots anodins, ou pas, dans la bouche de ceux qui les ont prononcés, vont s’ancrer en nous, de manière insidieuse, nous subirons leur influence positive ou négative aussi longtemps que nous ne les mettrons pas en doute.
Nous grandirons avec elles, nous nous construirons avec elles, soient elles bonnes ou mauvaises pour notre épanouissement personnel, dont elles ne tiennent absolument pas compte biensur.

Lorsqu’une parole, vous « touche », elle se transforme en croyance, ou modifie une croyance existante en mieux ou en pire.
Cette croyance se manifeste par une pensée, celle-ci peut être positive et être source de motivation, elle peut être négative et source de blocage. La pensée engendre l’émotion, celle-ci influe sur votre comportement qui, lui-même, affecte un résultat. Par conséquent, lors d’un événement, une pensée négative, génère une émotion qui engendrera un blocage, de ce fait un comportement inadapté, le résultat ne sera pas celui que vous aviez espéré, le regard des autres sera en conséquence, la manière dont vous le percevez aussi, la croyance est renforcée et sera désormais encore plus puissante et vous « plombera ».
A contrario, lors du même événement, une pensée positive, génère une émotion « de motivation », votre comportement est adapté, le résultat est celui que vous vouliez atteindre, le regard des autres est en conséquence, la manière dont vous le percevez aussi, la croyance est renforcée et sera désormais encore plus puissante, et vous portera. Une transition, de la première à la seconde façon de penser, est tout à fait possible, si une personne « référente » à vos yeux, vous adresse des mots justes et entendables, afin de vous inviter à découvrir une autre façon de penser, de voir les choses, vous serez alors enclin à douter de l’exactitude de ce que vous avez cru une grande partie de votre vie, et fera inconsciemment vaciller votre croyance. Lorsque l’événement se produira, votre pensée sera différente, vos émotions seront différentes, votre comportement le sera également par conséquent, cela affectera le résultat, le regard des autres, la façon dont vous le percevrez ainsi que la façon dont vous vous percevrez. Naîtra de cette expérience, une nouvelle croyance !

Des mots miroirs ?

Avoir une parole, vraie, juste, équitable, impeccable, choisissez l’adjectif qui vous parle le plus, parce que celui-ci sera en rapport avec vos valeurs profondes ; les mots que vous prononcez, ne sont que le reflet, de ce que vous ressentez, de votre propre histoire, de votre propre culture, de qui vous êtes… Les mots que vous prononcez vous affectent autant que la personne à qui vous les adressez.

La plainte, la critique, le jugement, vous sont indirectement et inconsciemment adressés, et ne font que renforcer, votre état d’être. De même que, les compliments, les encensements, les mots retenus, émanent de votre for (fort, forteresse) intérieur ; Avoir une parole, vraie, juste, équitable, impeccable, c’est simplement ne rien faire contre soi, c’est assumer la responsabilité de ce que vous pensez ou faites, en le « traduisant » au plus juste, à l’aide des « bons » mots, vous aurez une meilleure opinion de vous, une meilleure compréhension de l’autre, une meilleure communication, et cela témoigne de la volonté, que votre vérité soit comprise, et que la personne que vous êtes, soit prise en compte à travers le message délivré.
Lorsque, vous prononcez, des mots haineux, de colère, de critique gratuite et non constructive, les mots pour culpabiliser, médire, détruire, nuire, ces mots traduisent, combien vous avez de la haine, de la colère, de la tristesse, et combien vous êtes critique à votre égard. Ces mêmes mots entendus par l’autre, ne font que décupler votre ressenti, entache votre image, puisqu’ils vont engendrer de l’autre une réponse en fonction, il vous détestera autant que vous vous détestez.
A contrario si vous adressez la même remarque mais avec l’intention dans les mots adéquats, votre parole engendrera une réponse, une explication, un désir de comprendre, pour l’un comme pour l’autre. Il ne s’agit pas, d’imposer « sa parole », mais de se mettre dans la situation d’être compris sans travestir son point de vue, sans qu’il soit interprétable, ce sera un échange qui pourra apprendre à l’autre, qui vous êtes vraiment, ce que vous attendez, voulez… Une parole « vraie » qualitative, intègre, crée un échange profond et enrichissant.

Libérez vous de vos maux en libérant vos mots !

Bonne semaine, prenez soin de vous, à mercredi

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.