Vie privée

Rupture amoureuse

Une rupture amoureuse est souvent douloureuse, déstabilisante, vous êtes à fleur de peau, vous perdez votre équilibre, votre rationalité, vos repères, votre monde bascule, s’effondre, vos projets s’envolent, votre futur disparait, vous avez du mal à vous projeter, votre vie n’a plus de sens, vous doutez de vous, de rencontrer de nouveau le bonheur et l’amour. C’est une période difficile, mouvementée où se mêlent tristesse et colère.

Je peux vous accompagner, vous soutenir afin que vous traversiez cet orage, vous aider à passer ce cap difficile, à le dépasser en fait, et vous allez en sortir grandi.
L’important est de comprendre, de se comprendre, de se poser les bonnes questions, d’accueillir cette rupture, de l’analyser, de découvrir ses motifs profonds, et…de se reconstruire autrement riche de cette expérience et du travail effectué sur soi, reboostez pour aborder une vie différente.

Personne n’a à maltraiter (mal traiter) quiconque… Certaines des peurs qui nous habitent nous poussent à nous attacher à des personnes qui profitent de nos faiblesses.
Si une attitude, une réflexion, un geste, ne vous parait pas « acceptable » ; si la personnalité de la personne que vous fréquentée change en fonction de son environnement, si vous vous sentez manipulé(e), si vous vous rendez compte que vous êtes de plus en plus isolé(e)…CONSULTEZ, demandez de l’AIDE à un professionnel…

Au-delà du soutien, de l’écoute, nous mettrons en place une stratégie afin que vous preniez conscience de la situation, puis nous pourrons aborder le « comment vous avez fait pour tomber dans les griffes de ce genre de personne », et nous travaillerons ensemble sur « comment ne pas renouveler l’expérience », peu à peu vous retrouvez confiance en vous, vous serez de nouveau animé de la force qui était vôtre et qui vous sera nécessaire pour vous reconstruire.
Quelques mots sur le pervers narcissique…..

On en parle de plus en plus en c’est tant mieux. Pourtant on a souvent tendance à qualifier de pervers narcissique le patron envahissant, l’ami un peu tyran, le père autoritaire, le partenaire égoïste.
Alors voilà dix points pour repérer un vrai manipulateur sans se tromper.

1. Le pervers narcissique est un séducteur hors-pair
Il sait vous séduire, vous dire ce qui vous plaît et ce que vous voulez entendre. Dans une relation amoureuse, il est l’homme idéal, le prince charmant attentionné et vous comble… jusqu’à ce que le masque tombe et qu’il se révèle odieux.
2. Le double visage
Le pervers narcissique choisit une cible, il la séduit puis lui rend la vie infernale. Mais de l’extérieur rien ne paraît car il reste adorable avec les autres. Les gens ont du mal à croire le témoignage de la victime qui est souvent considérée comme folle, dépressive voire paranoïaque.
3. L’utilisation de la violence
Elle fait partie des techniques d’intimidation et d’humiliation du pervers narcissique envers sa victime. Les critiques sont permanentes en public (toujours en finesse) ou en privé. De la violence verbale à la violence psychologique permanente, le manipulateur franchit parfois la barrière de la violence physique lorsqu’il sent que sa victime est sur le point de faire éclater la vérité.
4. Isoler et diviser pour mieux régner
Pour être parfaitement sûr que la victime ait continuellement besoin de lui, le pervers narcissique coupe peu à peu tous les liens qui unissent la victime à ses proches. Sa propre famille est parfois même retournée contre elle. L’isolement est total.
5. L’attrait immense pour l’argent
On considère souvent les pervers narcissiques comme des maniaques de l’argent. À juste titre, car au delà de la possession et de l’humiliation de la victime il s’octroie largement les revenus de sa victime afin de la contrôler davantage.
6. Gare aux phases de « lunes de miel »
C’est le terme employé pour montrer que le pervers narcissique revêt régulièrement son masque de séducteur pour faire retomber la victime dans ses filets. Non, il ne change pas. Non, il ne demande pas réellement pardon. C’est encore un outil de manipulation pour obtenir quelque chose ou endormir la méfiance de la victime.
7. Le pervers narcissique est dénué d’empathie
Le trait de caractère ou plutôt cette perversion de la personnalité est typique. Il ne ressent ni chaud ni froid en voyant sa victime souffrir et se détruire car il ne l’aime pas. Au contraire, il éprouve même une certaine jouissance à la voir dans la détresse.
8. Le mensonge au quotidien
C’est pathologique chez les pervers narcissiques. Ils mentent en permanence pour se faire valoir, être flattés, admirés et aimés par leur entourage. Car c’est cela qu’ils cherchent avant tout. Ils s’attribuent parfois même les qualités et succès de leur victime tant la soif de reconnaissance est grande.
9. Les déviances sexuelles
Elles ajoutent une nouvelle ombre au tableau de ces personnalités. En couple, le pervers a des demandes sexuelles de plus en plus exigeantes (parfois violentes) et opte souvent pour le sadomasochisme. Comme il en a souvent subi étant jeune et qu’il est dénué d’empathie, il est capable d’avoir des relations incestueuses avec ses enfants ou pédophiles avec d’autres.
10. Intelligent, il est souvent paranoïaque
Et il se méfie de sa victime. Ainsi, si elle veut fuir, il lui faudra beaucoup de prévoyance, de discrétion et ne faire confiance à personne pour l’aider car le pervers narcissique aura sans doute disposé des « espions » parmi ses amis et son entourage. Et sera prêt à tout pour la punir de ce départ…

Maylis Guillier

Vie sentimentale

« Ma vie sentimentale est un échec » …
Vous êtes-vous posé les bonnes questions ? Vous êtes-vous demandé pourquoi ou/et pour quoi ? Comment faites-vous pour que les situations se répètent ?
Dans certains cas, les relations amoureuses ne sont jamais de belles histoires, elles ne peuvent perdurer… une prise de conscience et une modification de votre comportement sont nécessaires. Plusieurs raisons à cet état de fait :
Votre quète de partenaire répond à des schémas (inconscients)
Partenaires toxiques : ils vous confortent dans vos croyances
Je ne suis pas « aimable » Je ne mérite pas d’être aimé Le bonheur, c’est pour les autres
Partenaires placebos : vous imaginez qu’ils peuvent panser vos blessures émotionnelles, vous réparer par l’affection qu’ils vous témoignent. Un partenaire de vie n’est pas là pour ça, personne d’autre que vous ne peut faire le travail nécessaire pour quérir ces blessures.
Partenaires de « passage » relations éphémères : vous avez peur de l’engagement
Je ne veux pas souffrir Ça ne marchera jamais, nous sommes trop différents Il ou elle est marié ou déjà engagé C’est bien tant que ça n’est pas sérieux
Ce n’est pas dramatique, à l’aide d’un travail sur vous-même, vous aurez vite toutes les réponses et serez prêt(e) pour une belle histoire.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib